La répétition Title / H1 / Url : La triplette du bourrin en SEO!

La Triplette du Bourrin… ça sert à rien en référencement naturel ! Title / H1 / Url

Ou lorsque la répétition des 3 piliers sacrés du SEO peut être dommageable !

Ce billet très court est presque un message d’humeur, tant l’expression de notre consultante senior (Laurence T. pour ne pas la nommer) m’a fait sourire ce matin.

En ce moment, on s’amuse à faire quelques tests de fils d’ariane, en exploitant les microdonnées et format RDFa… et on utilise, notamment, le site Bee4.fr pour les mener.
Dernièrement on voulait faire remonter des infos spécifiques sur l’affichage dans les SERPs (pages de résultats Google) via la fil d’ariane… et notamment le numéro de téléphone de l’agence.

comme ceci :
SEO : optimisation fil ariane

Ce matin, la discussion va bon train… on échange sur la manière de faire de Google, quand on compare notamment les combinaisons Title / Description / Url différentes qu’il peut faire remonter pour une même page

Exemple 1 : en tapant « bee4 »
SEO : optimisation fil ariane
Exemple 2 : en tapant « bee4 agence SEO performance »
 SEO : affichage fil ariane
et bien sûr l’exemple 3 : avec le fil d’ariane optimisé
SEO : optimisation fil ariane
Et pourtant tout ceci concerne la même page… notre page d’accueil

et tout ceci nous fait dire : « La triplette du bourrin ça sert à rien… si ce n’est à restreindre l’affichage » Et derrière cette citation – désormais mythique à mes yeux – se cache une réalité :

La sur-optimisation et la répétition H1 / Meta Title / Url, en référencement naturel, est plus que jamais une contrainte.

Car en plus de ne plus avoir son efficience que l’on pourrait qualifier d’historique en référencement naturel (SEO)… lorsque l’on ne faisait que répéter et répéter encore et encore les mêmes mots clés (ce que l’on voit encore trop souvent…), cette répétition devient nuisible sur les problématiques d’affichage sur les SERPs et sur la possibilité de mettre en oeuvre des optimisations différentes pour une même page.

Preuve que la « triplette du bourrin » ne sert pas a grand chose a part restreindre l’affichage sur des multi-expressions !

Si vous voulez plus d’infos sur le sujet, n’hésitez pas à nous en faire part !

Gabriel Videira

Directeur & Co-Fondateur de Bee4 Gabriel Videira est expert sur les métiers du Référencement naturel (SEO), Adwords (SEM), Conversion & Webanalytics

8 Responses

  1. Laurence Tezier laurence dit :

    il faut rendre à césar ce qui est à césar, l'expression "La triplette du bourrin (2010)" est une expression originale appartenant à M. Bourrely laurent personnage incontournable du monde SEO.

  2. Merci Laurence pour la précision :-) Effectivement rendons à César ce qui est à César !

  3. jean dit :

    Très bon article, Merci Gabriel !

    Rock César svp ;)

  4. Mars dit :

    Je précise ne pas être un utilisateur de cette « triplette », d’ailleurs, voyant le site abondance qui l’utilise, et qui est le site d’un spécialiste du référencement, je n’ose pas dire qui a tort et qui a raison face à la bête google. Mais le monsieur Bourrely quand je vais sur son site/blog, excusez moi mais ça laisse à désirer son référencement, les url du style 384.php … j’ai du mal à lui faire confiance.

  5. Laurence Tezier Laurence dit :

    Le référencement d’un site ne réside pas dans son urls, mais plutôt sur les expressions et la variété des expressions utilisées, son maillage interne etc.. S’il suffisait aujourd’hui d’avoir une url avec des mots clés pour se positionner on aurait pas spécialement de taf.
    Abondance est plus un site de veille « seo grand public » Laurent Bourrelly relate lui des tests, des recherches pour des SEO avancés qui vont plus loin que l’optimisation du title et des urls.
    Je vous invite à lire intégralement et a tester ce que Laurent B divulgue sur son site, ce qui devrait vous redonnez confiance.

    • Mars dit :

      Je veux bien vous croire, j’ai pris l’exemple de l’url parce qu’il était simple et rapide, mais il y a l’absence d’utilisation des schémas pour le web sémantique, l’absence de compression de fichiers css, et de bonnes pratiques.

      Cela dit je verrai ses travaux pour en savoir plus.

  6. LightOnSEO dit :

    Pas mal de choses intéressantes dans l’article, mais je vous invite à réfléchir à deux fois sur les vrais dangers de la fameuses triplette du bourrin. Pour savoir si c’est bourrin faut vous demander ce que vous auriez fait si les moteurs de recherche n’existaient pas. Quelque chose me dit qu’il n y a rien de surnaturel à répéter title et h1, les deux balises indiquant la même chose, le non initié aurait tendance à les dupliquer sans arrière pensée. Pour ce qui est de l’url même chose, comment au moment d’enregistrer son CV le commun des mortels nomme son fichier si ce n’est cv.doc ??? Je vous invite à lire triplette du bourrin VS Triplette Pas du bourrin pour plus d’infos.

  7. Hams dit :

    Je suis plutôt d’accord avec light on seo …

    En effet, je trouve qu’il est naturel d’avoir un h1 et title très similaire…

    J’ai même l’impression que les sites avec le meme h1 titre url rankent mieux que les autres :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *