Établissements et professionnels de santé : comment créer et référencer votre site internet ?

SEO médecins-santé Bee4

La création et le référencement d’un site internet dans le secteur de la santé sont réglementés par les Ordres de Santé français. Les médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, kinésithérapeutes ou encore les pédicures-podologues et les infirmiers doivent s’informer de la réglementation communiquée par leur Ordre National respectif afin d’éviter les mauvaises surprises.

Professionnels et Établissements de santé : comment créer votre site internet et le référencer dans les règles ?

Création de site internet dans le secteur de la santé : l’exemple des chirurgiens-dentistes

Pour comprendre la réglementation encadrant la création de site web et le référencement des professionnels de santé, intéressons-nous à la « Charte ordinale applicable aux sites internet professionnels des chirurgiens-dentistes ».

Disponible sur le site de l’Ordre National et mise à jour en novembre 2015, cette Charte indique les préconisations à prendre avant même de créer son site web.

Nom de domaine des professionnels et établissements de santé

Le choix du nom de domaine est encadré par la Charte Ordinale. Celle-ci impose différents libellés types pour les propriétaires de cabinet, les SELARL, les Sociétés Civiles Professionnelles ou encore les collaborateurs libéraux et salariés.

  • Un propriétaire de cabinet devra choisir entre les libellés suivants :

« dr-nom d’inscription-prenom.chirurgiens-dentistes.fr »
ou
« docteur-nom d’inscription-prenom.chirurgiens-dentistes.fr »
ou
« nom d’inscription-prenom.chirurgiens-dentistes.fr »

  • Une SELARL devra opter pour le nom de domaine type :

« selarl-dénomination sociale.chirurgiens-dentistes.fr »

  • Une Société civile professionnelle de chirurgiens-dentistes :

« scp-dénomination sociale.chirurgiens-dentistes.fr »

  • Des collaborateurs libéraux ou salariés :

« dr-nom d’inscription-prenom.chirurgiens-dentistes.fr »
ou
« docteur- nom d’inscription-prenom.chirurgiens-dentistes.fr »
ou
« nom d’inscription-prenom.chirurgiens-dentistes.fr »

Une fois le nom de domaine choisi, le chirurgien-dentiste devra le réserver et le soumettre à un des Bureaux d’Enregistrement habilités tel qu’OVH SAS. Dans un même temps, le professionnel de santé devra transmettre la Charte Ordinale datée et signée au Conseil départemental d’inscription. Une fois le nom de domaine validé, le site internet pourra être développé.

Quel contenu produire sur le site internet médical ?

La Charte Ordinale met en garde sur la vocation du site internet du praticien. Il est indiqué que « le site d’un chirurgien-dentiste ne doit pas être un moyen promotionnel, mais doit rester un outil objectif et de qualité pour les destinataires de l’information, dans le respect des droits fondamentaux de la personne et notamment celui du secret médical ».

Il est donc important de garder en tête lors de la rédaction du contenu, que la ligne éditoriale du site ne doit en aucun cas être publicitaire.

Notre conseil pour la création de contenu

Afin d’exclure toute phrase promotionnelle sur votre site internet, mettez-vous à la place de vos potentiels patients. Que recherchent-ils, quelles sont leurs demandes ? Certains patients chercheront à se renseigner sur la prévention des caries quand d’autres chercheront à savoir comment se déroule un implant dentaire par exemple.

Capter ces demandes nécessite au préalable de réaliser une étude lexicale et de produire ensuite du contenu éditorial. Rappelons que plus il y aura de contenus sur votre site, plus vos potentiels patients seront confortés et les robots de Google favoriseront votre site dans les résultats de recherche !

référencement établissement santé

Référencement web dans le secteur de la santé : quelle réglementation ?

Un encart « Référencement du site » paraît dans la « Charte ordinale applicable aux sites internet professionnels des chirurgiens-dentistes ». Cet encart indique que « Le référencement commercial – procédé qui conduit à faire apparaître le site internet d’un chirurgien-dentiste dans les rubriques commerciales (liens commerciaux, annonces commerciales…) des moteurs de recherches ou des annuaires – est prohibé ».

Le référencement payant (SEA) est donc proscrit pour les sites internet des établissements et professionnels de santé, tout comme les liens payant dans les annuaires. Le meilleur moyen de promouvoir au mieux ce type de site internet est donc de miser sur le référencement naturel.

Comme nous le préconisions plus haut, la stratégie la plus bénéfique reste de publier du contenu informatif permettant aux potentiels patients d’être confortés vis-à-vis du praticien ou de l’établissement.

Quel suivi de la part des Ordres Nationaux français ?

Nous avons donc vu que la création de site internet d’un établissement ou professionnel de santé était très encadré par les Ordres Nationaux français. Mais qu’en est-il dans la pratique ?

référencement site internet santé

Résultats sur la première page de Google pour la requête « Dentiste Paris »

En rentrant la requête « Dentiste Paris » dans Google, nous constatons que la plupart des dentistes paraissant en première page n’avaient pas suivi la réglementation de la Charte Ordinale concernant le nom de domaine. Un d’entre eux a même utilisé un EMD (Exact Match Domain) pour promouvoir son activité sur Paris 5.

Le Conseil de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes est-il donc si regardant sur les « bonnes pratiques » de création de site web indiquées aux praticiens. Qu’en est-il du référencement et des annonces promotionnelles ?

Romain Gouleau

"Tombé dans une marmite à Seo quand il était petit"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *